Adoption d'un NAC

Le lapin est un petit mammifère lagomorphe originaire du sud ouest de l’Europe. Il est domestiqué depuis environ 1000 ans.

Il existe plus d’une centaine de races et variétés différentes. Parmi les lapins nains par exemple, on trouve les lapins nains “Polonais” (blancs aux yeux bleus ou roses), les nains de couleur, le bélier nain, le nain à fourrure (angora, satin etc…).

J'adopte un lapin

CE QU’IL FAUT SAVOIR…

L’espérance de vie du lapin est de 7 à 10 ans.

Le lapin est herbivore. Vous pouvez lui donner des carottes, des betteraves, des grains concassés de blé, avoine, orge maïs, de la verdure fraîche. Vous pouvez également lui donner des fruits : pommes, poires, melon. Les granulés du commerce sont équilibrés et adaptés à leur régime. Le foin doit toujours être donné à volonté quel que soit le régime.

Le lapin est une espèce “caecotrophe”, c’est à dire qu’il réingère certaines de ses crottes riches en protéines et vitamines. Ne soyez dons  pas surpris de voir votre lapin avaler des crottes molles émises la nuit (les caecotrophes). Elles sont indispensables.

La mise à la  reproduction chez le lapin nain s’effectue vers l’âge de 7 mois. Les lapins peuvent se reproduire toute l’année.

Le lapin, tout comme les autres mammifères, peut attraper des puces, des tiques, des acariens de corps.

CONSEILS SANTÉ

ALIMENTATION

Pas de colchique, digitale, plantes d’intérieur, coquelicots, muguet, marron ! Ils sont toxiques pour votre lapin. Proscrire les pommes de terre cuites ou crues, les sucreries, les granulés pour oiseaux, les aliments pour chien ou chat.

Le lapin est très sensible aux troubles digestifs ; éviter les changements alimentaires trop brutaux. Eau et nourriture devront être changées tous les jours.

Bien laver, égoutter et sécher les légumes et les fruits. Attention aux plantes ou herbes sauvages qui peuvent être traitées aux pesticides ou aux engrais.

Sortez-le de sa cage au moins 1 fois par jour : l’exercice favorise le transit digestif !

Alimentation du lapin

VACCINS

Il est conseillé de faire vacciner votre lapin contre la maladie hémorragique virale et la myxomatose. La morbidité et la mortalité sont élevées pour la maladie hémorragique virale. De plus, il n’existe pas de traitement spécifique contre la myxomatose… alors mieux vaut prévenir !

HABITAT

Les lapins sont très sujets au stress et à toute modification environnementale : placer la cage dans un endroit calme, loin d’un appareil de chauffage, d’une porte ou d’une fenêtre. La cage doit également être à l’abri de l’humidité.

Changer sa litière tous les 2-3 jours.

Changez la litière du lapin

HYGIÈNE ET SOINS

Surveiller ses dents ! Le lapin est prédisposé aux malocclusions dentaires ; si ses dents ne s’usent pas normalement, elles peuvent occasionner des lésions buccales graves, leur croissance étant continue.

Brosser votre lapin 1 fois par semaine avec un peigne à dents serrées ou une brosse douce. Vous éviterez ainsi à votre lapin des obstructions intestinales par les poils appelés “trichobézoards”.

Les bains sont à proscrire ainsi que les coups de froids !

Si vous sortez votre lapin dans l’herbe, n’oubliez pas de le traiter contre les puces, tiques et autres parasites. Attention !!! Certains antiparasitaires peuvent être toxiques pour votre lapin. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Données physiologiques du lapin

Leave a reply