CAS CLINIQUE 4 : « FALCO » est un chien berger allemand mâle de 6 mois…

ANAMNESE :

  • Motif de la consultation : référé pour chirurgie d’une dysplasie bilatérale sévère

 

CLINIQUE et EXAMEN ORTHOPEDIQUE :  

  • chien ambulatoire
  • musculature fessière et lombaire atrophiée
  • restriction d’amplitude articulaire des postérieurs
  • hyperextension  des deux hanches possibles et peu douloureuses
  • Ortolani positif vigile à gauche
  • test de Barden positif bilatéral
  • contracture sévère des deux pectinés

EXAMEN NEUROLOGIQUE :

  • pas d’anomalies détectées

RADIOLOGIE : 

  • radios fournies : subluxation coxofémorale bilatérale
  • pas de coxarthrose notable
  • sédation chimique : médétomidine / Clonazépam / butorphanol
  • radiographie pelvienne de face en position DCF et de recentrage :

 

CONCLUSIONS :

  • dysplasie coxofémorale stade D avec forte subluxation
  • tête fémorale de petit volume
  • pas de pathologie dégénérative articulaire majeure détectable
  • angle de Norberg-Olson < 105° bilatéral
  • profondeur cavités acétabulaires satisfaisante
  • recouvrement tête fémorale attendu correct

ANESTHESIE GENERALE :

  • Médétomidine / Clonazépam / Butorphanol IV
  • intubation endotrachéale
  • relais isoflurane dans O2 pur
  • Antibioprophylaxie : Céfalexine 30mg/kg IV
  • monitoring spO2/ ECG/ capnométrie/ température/ pression artérielle
  • pose d’un patch de Durogésic 50 microg

Triple ostéotomie pelvienne gauche :

CHIRURGIE : 
a – abord ventral pubis

  • myectomie du pectiné
  • ostectomie juxta éminence ilio-pectinée
  • rinçage
  • sutures

b – abord table ischiatique

  • désinsertion muscles graciles, obturateur externe et interne
  • ostéotomie table ischiatique à la scie oscillante
  • rinçage
  • sutures

c – abord crânio-latéral ilium gauche : 

  • réclinaison fessiers moyen et profond
  • abord de l’ilium dorsalement au muscle iliaque
  • ostéotomie transverse de l’ilium
  • synthèse par plaque Chancrin angulée à 30° – 2 vis 3,5 mm autotaraudantes  6 vis spongieuses en 4mm
  • rinçage – sutures musculaires – sutures cutanées

contrôle radiologique post-opératoire : le recouvrement acétabulaire n’est pas majeur à ce stade – il devrait progresser dans les 45 jours post-opératoires – il sera à ré-évaluer radiologiquement régulièrement

 

PRONOSTIC :

  • pronostic de récupération fonctionnelle attendu bon à 75% (risque d’insuffisance de centricité et de congruence malgré tout en post-opératoire)
  • la chirurgie reste cependant préconisée car antalgique et limitant la progression de la pathologie dégénérative arthrosique

CONSIGNES POST-OPERATOIRES :

  • port collerette en permanence
  • repos strict et total pendant 1 mois (marche en laisse courte)
  • nettoyage des plaies biquotidien au Mercryl
  • observance du traitement post-opératoire

EVOLUTION POST-OPERATOIRE :

  • récupération d’un appui physiologique à 30 jours post-opératoires
  • recouvrement tête acétabulaire satisfaisant

ANNEXES

Radiographie pelvienne de face en position DCF et de recentrage

Triple ostéotomie pelvienne gauche

Abord crânio-latéral ilium gauche

Leave a reply